Archives de catégorie : Conseil

Comment et où stocker ses photos

Quand on est photographe professionnel ou non, même amateur, on prend une quantité colossale de photos. Il faut un moyen de les archiver en sécurité et qui permette de les retrouver facilement.

Avant, je ne faisais pas plusieurs sauvegardes et ce qui devait arriver arriva: j’ai perdu des fichiers irremplaçable (tous mes cours de première année ainsi que pas mal de photos et autres données diverses).

Pour éviter ce genre de désarroi, il y a des règles simples à appliquer:

Technique photo: éclairage en photo sportive

Avec l’avancée technologique, on peut prendre des photos de plus en plus vite et, il faut le dire c’est une réelle amélioration. Cependant il y a quelque chose qu’il faut prendre en compte et qui est probablement plus important que le temps d’exposition: c’est la lumière.

Pour réaliser cette photo, Sam Muller a eu besoin de trois flash, de blocs d’alimentation et d’un Nikon D3.

Voici un rapide aperçu du matériel en question:
Bloc d’alimentation P4xx Lumedyne (1100 €)
Flash Quantum Q T5dR (700€)
Plus le Nikon D3 qui n’est plus fabriqué aujourd’hui et est remplacé par le Nikon D4 par la marque.
Pour ce type de photo, il utilise des flash qui on une durée très courte permettant de mieux figer le mouvement.
Il déclare également de ne pas avoir peur des ombres car elles peuvent ajouter un intérêt graphique.
Il a placé un bloc d’alimentation réglé sur 400W en A et un autre bloc d’alimentation réglé sur 200W en B. En C il a placé un flash au sol en dessous du sujet.
Il a ensuite réglé son appareil photo en mode manuel sur 1/80s; f/6.3; 200iso et s’est placé en D.

Lightroom, traitement par lot: appliquer un paramètre d’une photo à une autre photo

Si vous utilisez Lightroom pour le traitement de vos photos et que vous en avez pris plusieurs dans exactement les mêmes conditions, il peut arriver que vous vouliez appliquer les mêmes retouches sur toutes les photos.
Au lieu de repartir de zéro à chaque fois ou d’enregistrer les paramètres en temps que « paramètres prédéfinis utilisateur », il y a une fonctionnalité vraiment pratique.

Continuer la lecture de Lightroom, traitement par lot: appliquer un paramètre d’une photo à une autre photo

[Tutoriel] Comment photographier les éclairs d’un orage?

C’est un type de photo que j’aime beaucoup mais je n’ai pas eu beaucoup d’occasion de prendre en photo les éclairs d’un orage. Voulant le faire, je me suis pas mal documenté sur les méthodes et techniques utilisées pour ce type de photographie.

Une photo d’orage de nuit à Sydney. Je n’ai pas retrouvé le nom du photographe.
Le matériel qu’il va vous falloir est un appareil disposant d’un mode manuel (donc compact ou reflex) et d’un trépied.
Il va vous falloir trouver un joli lieu où prendre la photo. Pour une question d’esthétique, il peut est intéressant de placer en premier plan quelque chose (par exemple avec un clocher d’une église, un arbre…) ou alors de prendre une vue panoramique (une ville en contre bas…). Une fois le lieu choisi, placez l’appareil sur le pied.
Les réglages de votre appareils vont dépendre de la situation dans la quelle vous allez prendre vos photos: la photo d’orage de jour ou de nuit.

 
Les photos d’orage en journée:
 
En journée du fait des conditions lumineuses et considérant qu’un éclair frappe sans prévenir; il vous faut prendre avec votre appareil des photos en rafale pendant plusieurs minutes. Vu la quantité de photos qui vont être prises, il est préférable de shooter en jpeg plutôt qu’en raw.
L’appareil doit être placé sur un pied de façon à ne pas bouger pendant les prises.
  • Les paramètres de l’appareil photo:
    • Temps de pose: En pleine journée, il faut shooter à environ 1/150s; si c’est trop sombre (presque la nuit) vous pouvez augmenter la vitesse jusque 1/20s.
    • L’iso: Il ne faut pas trop monter en iso car sinon, votre appareil va être trop sensible. Il est recommandé de bloquer l’iso à 50 ou 100 iso.
    • L’ouverture: L’ouverture s’exprime en f. Pour ce type de photo il est recommandé de prendre les photos entre 5.6 et 11. Il faut savoir que f:5.6 va faire entrer plus de lumière que f:11; ainsi comme vous l’imaginez on va utiliser f:5.6 dans le cas où l’orage est loin et les éclairs peu lumineux et inversement, on va fermer le diaphragme jusqu’à f:11 si on se trouve au centre de l’orage proche des éclairs.
  • Le traitement de l’image:
Comme je l’ai dis, il va falloir prendre des photos en rafale pendant plusieurs minutes pour espérer avoir quelques éclairs. Pour commencer, toutes les photos où n’apparaissent pas des éclairs sont à supprimer, on va traiter uniquement les photos chargées d’électricité.
Vous l’avez peu être remarqué, les photos aillant des éclairs n’ont pas forcément des « beaux » éclairs. Ils sont parfois petits, incomplets…
La raison pour laquelle je vous ai demandé de faire les photos avec un pied s’explique: on va fusionner toutes les photos.

On peut remarquer que l’auteur de la photo a cadré de façon à avoir cette parabole en premier plan. Cela ajoute une certaine profondeur à la photo et est un atout esthétique.

Pour fusionner les photos, il existe plusieurs logiciels le plus connu étant Adobe Photoshop. Sur Photoshop on va créer 2 calques et mettre chaque photo sur un calque, ensuite en jouant sur la transparence de chaque calque on fait apparaître l’une plutôt que l’autre. On fusionne les calques et voila !

Après il peut y avoir des problèmes de luminosité des images, pour régler cela on va dans « image » puis « réglage et courbe ».
La photo d’orage de nuit:
Contrairement à la photo de jour, on ne va pas prendre les photos en rafale; bien au contraire. Dans notre cas, on va utiliser un appareil photo aillant un mode « pose B » permettant de faire un temps de pose supérieur à 30 secondes. Si votre appareil ne dispose pas de mode « pose B » mais d’un temps de pose de 20 ou 30 secondes, cela marche aussi mais vous prendrez la photo pendant moins longtemps ce qui va réduire les chances d’avoir un éclair.
En photo de nuit, on va pouvoir shooter en raw car, on va prendre un nombre moins important d’images. Et, qui dit temps de pose long dit également « utilisation d’un pied photo ».
  • Paramètre de l’appareil photo:
    • Temps de pose: Le temps de pose va être de quelques secondes à quelques minutes selon les conditions lumineuses extérieures (sans éclairs) avec le mode « pose B ». Pour bien adapter le temps de pose, je vous conseille de faire des essais de différents temps de pose couplés aux réglages qui vont suivre. Il est important de souligner que le temps de pose va également dépendre du nombre d’éclairs qui tombent à la minute (et également à leurs distances) car s’il en tombe de trop, vous augmentez les risques d’avoir un photo blanche (avec un temps de pose trop long). Ainsi il faut bien s’adapter. Dans le cas ou il y a trop d’éclairs qui frappent, il est préférable de ne mettre que quelques secondes de temps de pose (2 à 15 secondes) et de shooter en rafale en vue de fusionner les photos (comme en photo de jour).
    • L’iso: La vitesse iso va devoir comme en photo de jour être la moins élevé possible (50 à 100 iso). Pour vous donner un ordre d’idée, du temps de l’argentique les photos d’orage de nuit étaient faites avec des pellicules 25 iso (valeurs que les capteurs numériques ne font pas). Cependant si l’orage est vraiment loin, vous pouvez augmenter la valeur iso.
    • L’ouverture: En photo de nuit on peut appliquer les mêmes règles qu’en photo de jour.
Dans le cas de la photo de nuit, on va avec un temps de pose vraiment élevé (jusqu’à plusieurs minutes si les conditions s’y prêtent  « imprimer » plusieurs éclairs (qui ne vont pas forcément « tomber » en même temps) sur notre photo.
Ainsi, vous l’aurez compris: plus on a un temps de pose élevé, plus à la fin on aura de chance d’avoir un grand nombre d’éclairs au risque de rendre la photo blanche; moins on a de temps de pose, moins on aura d’éclairs et moins on aura de chance d’avoir une photo blanche à la fin.

 

Comment cadrer une photo d’éclairs d’un orage:
J’en ai très brièvement parlé dans l’introduction de l’article. Il y a certains photographes qui vont mettre en premier plan de l’image quelque chose comme un arbre, le clocher d’une église… avec les éclairs qui frappent en arrière plan.
D’autre photographes vont plutôt faire une vue d’un paysage complet (souvent pris depuis une hauteur) ou on voit un quartier complet d’une ville …. avec plusieurs éclairs. Dans ce cas là, il n’est pas rare que le photographe fusionne plusieurs photos (un peu comme le mode rafale décrit en photo de jour) pour en augmenter l’effet.
Quelques règles de sécurité:
Avant de faire ce type de photo, il est important de souligner quelques règles de sécurités. Vous les trouverez sur ce site.
Mise à jour:
J’ai enfin pu prendre en photo des éclaires. Voici la photo que j’ai réalisé. J’explique ici comment j’ai fais pour la réaliser ainsi que son post-traitement.
Orage photographié avec un Canon EOS 600D. J'ai préféré un traitement noir et blanc à la couleur qui selon moi donnait un rendu plus dramatique.
J’ai préféré un traitement noir et blanc à la couleur qui selon moi donnait un rendu plus dramatique.

J’ai pris la photo avec un Canon EOS 600D, 100 iso, f:5.6, 6 secondes de temps de pose. Je suis particulièrement content de la photo. Il existe une version couleur mais j’ai préféré un traitement noir et blanc pour le coté dramatique. Il faut dire aussi que la majorité des photos d’éclairs sont en couleurs. Ainsi par challenge, j’ai voulu créer un beau noir et blanc avec cette photo.

La photo est très sombre car de base, je l’ai faite de nuit.  

Comparatif: Compact expert ou reflex, quel est le compromis ?

Après de longues réflexions, j’ai décidé de vendre mon appareil photo reflex et toutes ses optiques pour acheter un compact expert. Les raisons qui m’ont poussé à ce changement radical sont multiples et, je vais essayer d’énumérer avec vous dans cet article le positif et le négatif de ce compromis. Ces dernières années, les appareils photo reflex se sont bien démocratisés mais ils ont un côté « agressif » (les gens en ont marre de se faire mitrailler) et une connotation « pro » et qui dit « pro » dit « image à monnayer » et pourtant… s’ils savaient…

Continuer la lecture de Comparatif: Compact expert ou reflex, quel est le compromis ?

Quelques raccourcis sous Lightroom 4

Je fais aujourd’hui un article qui répertorie les raccourcis sous Lightroom 4 qui sont intéressants à connaitre pour une utilisation plus confortable de ce logiciel.

Je mets ce raccourci en avant car, c’est un raccourci que j’estime indispensable. Pour comparer le « avant/après » d’une photo retouchée, utilisez le raccourci « Maj+S ».

  • Photo marqué: P
  • Rejeté: X
  • Neutre: U
  • Ajouter/retirer de la collection rapide: B
  • Note étoilée: touche de 0 à 5

Continuer la lecture de Quelques raccourcis sous Lightroom 4

Cadrage d’une photo portrait

Voila la photo que je présentais dans mon article qui explique comment faire des photos portrait.
J’ai simplement recadré la photo. Prochainement je vais faire un article expliquant ce qui est important dans le cadrage d’une photo (de façon théorique car, c’est une règle qui ne s’applique pas à chaque fois).