De l’URSS à la Russie

J’ai découvert il y a quelques mois le site English Russia. C’est un site très documenté sur de nombreux évènements qui se sont produits en URSS et dans la Russie actuelle.

ukhta50s001-21
Enfants jouant avec un ours, 1950.

L’article d’aujourd’hui porte principalement sur des photos prises durant l’ère soviétique.

On pourra observer d’anciens complexes abandonnés, laboratoires laissés tel quel depuis 25 ans, du matériel militaire…). Bref que des choses impressionnantes et qui font froid dans le dos.

Je voudrais préciser que j’ai sélectionné que des très petites portions de ce qu’est réellement la Russie actuelle. On ne peut pas se fier à cet article pour avoir un avis général. J’ai écrit cet article pour montrer des photos que j’ai trouvé intéressantes. Je me suis principalement intéressé à l’air soviétique d’après la 2ème guerre mondial. Tout ce qui précède cette période ne sera pas traité mais is le sujet vous intéresse, je vous invite à faire vos propre recherches.

Photos soviétique (de 1960 à 1990):

Certaines des photos d’époque peuvent être interprétées comme « nostalgique » pour certains ou alors comme étant de la propagande. Cependant cela reste de bonnes photos.

Les photos sont plus généralement de la photo de rue, des scènes de vie de tous les jours ou alors des photos architecturales.

http://englishrussia.com/2007/10/29/more-bw-ussr/#more-1588
Très belle photo de rue prise dans les années 60.

 

Quelques photos noir et blanc

Quelques photos prises en 1950 dans la ville industrielle de Ukta, en république de Komi en Russie. Elles montrent des enfants jouant avec un ours.

ukhta50s001-21
Enfants jouant avec un ours, 1950.
ukhta50s001-13
Enfant jouant avec un ours, 1950.
ukhta50s001-27
Village autour des deux ours,1950.

Source:  ici.

Des photos de Life Magazine couvrent différentes périodes et lieux de l’URSS. J’en ai sélectionné quelques une qui ont été prises à Moscou en 1960 et qui présentent principalement des enfants.  Source: ce lien.

msckids012-8
Archive de Life, Moscou, 1960.
msckids012-24
Archive de Life, Moscou, 1960.

Moscou (1960 – 1990)

Des photos en vrac de Moscou couvrant une période de 1960 à 1990. celles de 1990  montrent plus particulièrement des manifestations dénonçant le gouvernement soviétique après la chute de cet empire.

msc6090s001-20
Printemps 1962.
VDNKH (exhibition centre) 1965.
VDNKH (exhibition centre) 1965.
"Glory to the first Russian cosmonaut!" 1961.
« Gloire au premier cosmonaute russe ! » 1961, Moscou. S’étant en effet le 12 avril 1961 que le Yuri Gagarin, le premier  homme est allé dans l’espace.
msc6090s001-45
Année 1967.
msc6090s001-86
« I am a victim of CPSU ». Moscow, October 1990.
msc6090s001-88
Moscow, October 1990.
"Help me to have my apartment, job and residential registration back".
« Help me to have my apartment, job and residential registration back ». Moscow Octobre 1990.

Les Goulag:

Ce sont des photos qui montrent un Goulag soviétique. Je ne sais pas exactement à quel époque ont été prises les photos mais la source indique que c’est un  Goulag qui a existé entre 1934 et 1960. Je n’ai pas trouvé précisément ou ce situe ce campement.

lifeingulag001-32 lifeingulag001-40 lifeingulag001-36

Ce même Goulag de nos jours:

Entrainement « en cas d’attaque nucléaire »:

0_76e30_e92b2778_origQuelques photos d’archives montrent quel était l’entrainement face à une attaque nucléaire. Il s’est déroulé dans un chantier d’un quartier en construction. Via.

0_76e31_fb47f82c_orig 0_76e37_f334a45_orig

Campagne soviétique d’Afghanistan:

La guerre d’Afghanistan a débuté le 27 décembre 1979 et elle s’est terminée le 15 février 1989.

misinaf001-12
Réfugiés afghan, mai 1980.
misinaf001-11
Hélicoptère militaire soviétique MI-24 couvrant un convoi soviétique apportant de la nourriture et de l’essence à Kaboul. Afghanistan, le 30 Janvier, 1989. (AP Photo | Liu Heung Shing).
misinaf001-13
Mujahidins. Herat, Afghanistan, 28 février, 1980 (AP Photo | Jacques Langevin).
misinaf001-19
Afghans sur le dessus d’un hélicoptère soviétique Mi-8 endommagé,, 12 Janvier 1981.

misinaf001-9

 

afghanwar001-43 afghanwar001-32

 

Il existe une très belle série de livres couvrant la guerre d’Afghanistan qui parle du reportage de Didier Lefèvre, un photographe de guerre ayant couvert ce conflit.

Le_photographe_00

Ces livre, au nombre de 3 sont en faite des bandes dessinées mélangeant les photos du photographe et des dessins pour alimenter le récit du voyage. C’est finalement une autobiographie du photographe pendant qu’il était en Afghanistan qui vous est présentée.  C’est un livre touchant que je conseille, à la fois pour l’histoire mais également pour la qualité des photos.

Illustrations des premières de couverture des trois livres.

Photographe02p_38982
Exemple d’une des planches d’un de ces livres.

Site officiel de l’éditeur.

Et aujourd’hui:

Plusieurs « associations » ont pour activité de visiter les complexes abandonnés datant de la période soviétique. Les photos prises sont impressionnantes. On peut voir et prendre conscience de l’énergie qui a été dépensée afin de construire toutes ces choses (bâtiments militaire, matériel militaire, laboratoires, villes et villages…) aujourd’hui complètement abandonnés, parfois du jour au lendemain.

Une petite virée en Arctique:

Photos de machines de guerre abandonnées proche du cercle Arctique dans un campement militaire.  Il semblerait qu’il y ait eu deux campagnes de « nettoyage » en 2013 et 2014 qui ont visées à détruire le matériel restant. ici.

abequipm009-46 abequipm009-24

Des laboratoires abandonnés:

J’ai sélectionné quelques photos de deux laboratoires de biologie. On y voit que l’ensemble du matériel a été laissé sur place (produits chimiques, radioactifs, matériel et archives). Vous pourriez consulter les sources de ces photos disponibles ici, ici.

0_9af9e_313717f0_XXL
Chambre chimique.
0_f5f0c_f3823081_XXL
Balance de précision

Concernant les éléments radioactif visibles sur certaines des photos, ils étaient (et sont toujours utilisées) comme marqueur  (pour des protéines par exemple). Cependant ce sont des éléments qui restent dangereux car ils peuvent présenter une 1/2 vie importante.

Marqueurs radioactif
Marqueurs radioactif

АРАЛЬСК-7

Plutôt que de « fusionner » les images de ce troisième laboratoire avec les deux autres cité ci-dessu, j’ai préféré écrire un chapitre qui lui était entièrement dédié car son histoire est un peu plus connue du fait de l’importance du complexe.

АРАЛЬСК-7 est le nom d’un laboratoire soviétique de recherche en armement biologique qui a été construit à proximité de l’actuel Kazakstan au milieu d’une petite ile se trouvant au milieu de la mer d’Aral. Au plus fort de son fonctionnement, ce laboratoire comptait environ 1500 personne (personnel administratif, soldats, scientifiques et familles). C’est un laboratoire qui a été conçu pour développer des armes biologiques. Il a été abandonné en 1992.

080513 aral
Assèchement de la mer d’Aral. Le laboratoire se trouve sur la droite de l’île du haut.
Aralsk7-04
Photo aérienne de l’île. L’espèce de grosse croix est un croisement de plusieurs pistes d’un aérodrome. Les laboratoires sont visibles en petit à droite des pistes.

 

 

Ce laboratoire avait été fabriqué dans un lieu très isolé pour éviter toute propagation en cas d’accident. Comme l’île n’avait pas de source, ils étaient obligé d’apporter l’eau dans des bateaux. Rien que ce détail prouve l’investissement financier colossal qui avait été débloqué pour ce complexe.

Bateaux aillant servie au ravitaillement avant l'assèchement de la mer d'Aral.
Bateaux aillant servie au ravitaillement avant l’assèchement de la mer d’Aral.

Quand le laboratoire a été abandonné, tout à été laissé sur place (mobilier, TV …) et bien entendu matériel de laboratoire. Ce sont des indices qui prouve qu’il y a eu un départ précipité. Malgré son isolement, ce complexe n’a pas échappé au pillage. Les USA ont en 1998 ont payé au gouvernement local 6 000 000 US$ afin de laisser une équipe américaine inspecter les lieux. Cette information tend encore une fois à prouver l’importance de ce lieu. via

Aralsk7-19
Vue aérienne de cette ville-laboratoire secrete abandonnée.
3212
Entrée des laboratoires.
Intérieur d'un des laboratoires.
Intérieur d’un des laboratoires.

En plus des photos, voici une petite vidéo qui permet d’avoir un aperçu de ce qu’il reste aujourd’hui.

Il est difficile de savoir ce qui a été fait dans ce laboratoire. Les gens qui y ont travaillé ont signé une close de confidentialité. Cependant il semblerait qu’il y ait eu des recherches sur l’Anthrax, Clostridium botulinum …

Attention car les laboratoires soviétiques n’étaient pas tous voués à l’armement. Je pense en particulier à l’institue Eliava qui avait été créée pour développer des médicaments à partir de bactériophages (des virus de bactéries). Soigner à l’aide de bactériophages est un processus que je trouve personnellement génial. Actuellement plusieurs chercheurs européens étudient cette alternative en particulier dans le cadre de la résistance des bactéries aux médicaments. Si le sujet vous intéresse, il existe une émission Arte « virus contre bactéries » qui traite de ce sujet, en montrant comment  une personne contaminée par un S.aureus multi-résistant dans un hôpital a pu éviter l’amputation en utilisant une phagothérapie provenant de cette institut. Cette dernière est disponible sur ce lecteur Dailymotion.

Équipement nucléaire soviétique abandonné:

En ex-URSS il existe de nombreux sites en tout genre abandonnés. J’ai choisi de ne pas traiter le problème des sous-marin qui sont eux, un problème bien connu.

Certain des sites que je présente ont depuis été nettoyés ou n’ont même jamais contenu d’élément radioactif. Cependant,  beaucoup d’autres présentent un réel problème environnemental.

Réacteur nucléaire abandonné:

Le blogueur « lana-sator » a pu visiter les ruines de ce réacteur nucléaire. Il a pu le faire car ce réacteur nucléaire qui a commencé à être construit dans les années 80 n’a jamais été terminé. Son abandon s’est fait avant que les éléments radioactif aient été introduits dans l’usine.

nucbhouse001-49
Centre de commandement de la centrale.

L’abandon de ce site est probablement dû aux changements qui précédaient la crise soviétique. Quoi qu’il en soit, ce site a pu être visité sans crainte d’être exposé aux radiations.

nucbhouse001-62
Site ou devaient être placé les barres de combustible.

source.

Phare nucléaire abandonné:

3
Photo d’archive de ce phare nucléaire. Je trouve que c’est une très belle photo en noir et blanc qui me fait penser au livre « L’île noir » de Tintin.

Près du cercle polaire arctique il existe plusieurs phares qui permettaient de baliser les routes marines. ces  phares qui devaient faire face aux nuits polaires de plus de 100 jours / an.  Ils devaient fonctionner en autonomie avec très peu de maintenance car ce sont des sites parfois éloignés de plusieurs centaines de Km avant la première habitation.

De ce fait, les ingénieurs de l’époque ont opté en toute logique pour une énergie nucléaire et ont installé dans ce type de phares des mini-réacteurs nucléaire.

5
Le phare de nos jours.

Ainsi, à la chute de l’union Soviétique, ils se sont retrouvés à l’abandon du jour au lendemain et rapidement des gens y sont allés pour voler des métaux précieux (cuivre principalement).

7
La pile nucléaire alimentant le phare.

Peut être qu’ils ne connaissaient pas les dangers de la radioactivité. Aujourd’hui, ce sont des sites hautement pollués. via

Site de stockage et de commandement d’armement nucléaire:

Il y a beaucoup de photos de bunkers servant au stockage d’armement nucléaire qui ont été abandonnés. On peut par exemple voir que dans un village isolé, certaines de ces salles vides servent aujourd’hui à cultiver des champignons (plus de détails ici).

Je vous ai sélectionné quelques photos de ces sites.

Pour commencer, un site de stockage dont les photos ont été prises à proximité d’un petit village qui s’est vu accueillir dans les années 60 ce bunker classé secret. via.

nucarm002-53
Salle vide ou ont été stocké les armes atomique.
nucarm002-59
Autre porte étant restée fermée.

J’ai trouvé quelques photos d’un site de commandement soviétique. Très difficile de faire une sélection donc je vous invite à les découvrir directement en consultant ce lien.

Un autre lieu intéressant: l’arsenal nucléaire de Chukotka. Les photos permettent de visiter les lieux: un immense bunker regroupant stockage et laboratoires. Bref, ça vaut le coup d’oeil.

Toujours concernant le nucléaire, en suivant ce lien vous trouverez un reportage photo de qualité dont le sujet s’intitule: « Test nucléaire au sol; 20 ans plus tard« . Ce reportage a été mené par le journal russe Voxpopuli.

En cherchant un peu, vous pourrez trouver sur internet des photos d’autres sites atomiques abandonnés. Les photos que j’ai trouvé qui montraient des usines/laboratoires ont été abandonnés alors qu’ils étaient encore en construction. À part les souterrains, il n’y a pas grand chose à voir car tout ce qui pouvait être volé (cuivre généralement) l’a été au point qu’il ne reste plus que les murs de bétons.

Matériel radioactif abandonné après Tchernobyl:

Après l’accident nucléaire de Tchernobyl, beaucoup de monde a été mobilisé. Il existe quelques sites de stockage des véhicules contaminés qui avaient été utilisés lors de cette opération. On y trouve des hélicoptères, des tanks, camions, voitures, bulldozers… Le tout n’a pas bougé depuis plusieurs dizaines d’années.

Vue aérienne du site.
Vue aérienne du site où sont stockés  des véhicules ayant servi au déblayage de la centrale nucléaire de Tchernobyl.
masque à gaz
Masque à gaz à Tchernobyl.

Dans le même thème, toujours à Tchernobyl, un photographe y est allé pour prendre en photo uniquement les poupées abandonnées par les enfants au moment de l’évacuation. Je vous en ai sélectionné quelques une. via.

dolls11
Poupée abandonnée à Tchernobyl

La navette Buran:

Si la conquête spaciale vous intérsse, vous avez peut être entendu parlé de la navette soviétique Buran. C’est un projet qui a été lancé en réponse au programme spatiale américain car les soviétiques pensaient que les américains voulaient utiliser leurs navettes à des fin militaire.

navette-spatiale-russe-buran-pas-de-tir-decollage-01
Buran sur son aire de lancement

Le projet Buran (« Бура́н » qui signifie « tempête de neige » en russe) a été lancé en 1976 et la navette a volé pour la première fois en 1988 année où le projet s’est arrêté. Les raisons de cet arrêt   sont  simplement financiers car le vol s’est parfaitement déroulé. Un total de 3 navettes ont été fabriqués, une seul a fait un vol orbital mais a été détruite en 2002 suite au mauvais entretien de son hangar qui s’est effondré (tuant 7 personnes au passage). Une photo de cette navette détruite est disponible à ce lien. Si vous voulez en savoir plus sur Buran, je vous invite à consulter cette source.

navette-spatiale-russe-buran-pas-de-tir-decollage-02
Buran sur son aire de lancement

Et maintenant ?

La navette Buran est laissé à l’abandon. Elle se trouve probablement dans les environs de Baikonur.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA 2

Au moment où le projet a été avorté, il y avait plusieurs navettes Buran en attente de construction. On peut encore aujourd’hui retrouver certains  fragments dans l’usine du centre de recherche en aéronautique sibérien de Chaplygin qui est localisé à Novosibirsk. Quelques morceaux auraient été vendus sur internet.

chaplygin003-23

chaplygin003-24

D’autres photos trouvées plus récemment:

abb3jEv_700b

Quelques exemples de projets soviétiques développés durant la guerre froide

1- les « Ekranoplan »:

Les « Ekranoplan » sont une classe de bateaux. Le Lun est un bateau à effet de sol à réaction qui était capable d’avancer à très grande vitesse tout en transportant des armes anti-navires. Celui-ci fait 74m de long, avance à 550km/h, contient 6 batteries de missiles. Vous trouverez sur cette source un grand nombre d’explications et de photos sur ce monstre.

Lun_Ekranoplan
Le Lun.
2-6
Lun. C’est un véhicule immense.

2- Avion nucléaire M-60M:

Dans les années 50 l’URSS a commencé à travailler sur le développement d’un avion nucléaire. Aucun prototype n’a été fabriqué. Vous trouverez quelques détails intéressants ici.

1417cc65dc51ace0cd6b04469f25cd2d
Avion nucléaire M-60M

 

3- Avion-sous marin:

L’avion sous marin est un projet soviétique qui est apparu en 1934. Cependant aucun prototype n’a été fabriqué.

flyingsubmarine001-3
Avion-Sous marin

4- Turbo train

Le « Turbo-train » est un train avec deux réacteurs d’avions de chasse. Il pouvait avancer à 360 Km/h. viavia.

1-6
Photo d’archive de ce train. via.
0_847ac_498cc8c8_XXL
Train réacteur aujourd’hui.

5- Train TA-05 ou « train à lévitation magnétique »:

Les soviétiques avaient imaginés la propulsion d’un train par force magnétique. Théoriquement ils pensaient arriver à 400 Km/h. Son développement a été arrêté à la chute de l’URSS. C’est une technologie semblable à celle utilisée dans les trains au Japon, ils peuvent avancer à 500Km/h. Via.

Маглев-03
Train magnétique TA-05.

6- Pistolet laser TP-82 pour cosmonaute:

Dans les années 80 l’Union Soviétique à décidé de développer des armes pour leurs cosmonautes afin de protéger leur station orbitale. Le cahier des charges prévoyait une arme capable de détruire les systèmes optique ennemie. Pour ce faire ils ont développé un pistolet laser TP-82. Via.

lasergunsoviet001-5
Pistolet laser TP-82.

 

7- Le char laser 1K17:

Comme on vient de le voir, les cosmonautes soviétique disposaient de pistolets laser. Ils ne se sont pas arrêtés la, dans les années 70-80 ils ont développés des chars 1K17 disposant d’arme laser.

otvaga_szhatie_dop_05
Photo d’archive d’un tank 1K17.

Le projet était tellement cher qu’ils ont préféré arrêter son développement. Les modèles déjà fabriqués se sont éparpillés dans la Russie et souvent leurs montures optique a été démantelé.

otvaga_szhatie_dop_01-2
Char 1K17 abandonné.

Cependant en 2010, près d’un petit village, un modèle a été retrouvé en bon état et disposant encore de sa monture laser. Celui ci a été envoyé dans un musée de l’armement.

otvaga_szhatie_1_001
Le seul tank 1K17 aillant survécu jusqu’à nos jours.

8- Bartini Beriev VVA-14

C’est un drôle d’avion dont l’épave est observable dans les environs de Moscou. Le VVA-14 est un avion amphibie de lutte anti-sous-marine à effet de sol qui fut développé dans les années 1970. Via.

1-7
Avion VVA-14.

9- La première navette spatial soviétique: Mikoyan-Gourevitch MiG-105 « Spiral »

Le projet de cette navette spatiale a été lancé avant le projet Buran. C’était une petite navette qui devait pouvoir atterrir comme un avion. Je n’ai même pas trouvé le nom de ce projet et on ne sait même pas si des vols ont été effectués. Il semblerait que oui et que s’était une réussite. C’est un projet qui a été lancé avant celui des navettes américaines. Via.

5
Photo d’archive de cette navette.
3-3
Cette navette, aujourd’hui.

10- Antonov An-225:

L’Antonov An-225 est le plus gros avion du monde, encore plus gros que le A-380. Apparemment ce serait un avion très maniable, autant qu’un avion de chasse d’après le constructeur. Cela tend à être confirmé car il vira avec un angle de 45° avec la navette spatiale Buran de 62 tonnes fixée sur son fuselage. Il existe qu’un seul exemplaire de cet avion qui est encore en service et ce depuis 1988 année de sa construction. Via.

7-2
Buran entrain d’être montée sur le Antonov An-225.

Ce sont 10 des nombreux projets soviétiques, finalisés ou non qui ont été menés durant la guerre froide. J’aurais pu vous parler du développement de la fusée qui devait emmener un soviétique sur la Lune, ou de ce fameux tank sous marin qui a été construit en plusieurs  exemplaires ou encore des gigantesques sous marin classe typhoon qui ont une hauteur d’un immeuble de 5 étages (28m) pour 173m de long.  Mais ces quelques exemples suffisent pour montrer l’investissement colossal qui avait été déployé.

Les photos divers d’objets soviétiques abandonnés :

Sans donner trop de détails, j’ai sélectionné au cours de mes recherches un ensemble de photos montrant des véhicules, avions et bâtiments soviétiques qui ont été abandonnés après la guerre froide.

J’ai principalement mis des photos d’avions. Il existe de nombreuses bases militaire abandonnées. Certaines (non représentées ici mais on le voit sur les photos) semblent disposer encore d’armement. Il manque les sous-marins, les bateaux, les nombreux bunkers, les cimetières de tank etc… En tout cas, sans nul doute, on peut imaginer l’argent qui a été dépensé dans l’armement.

En conclusion:

Il y aurait presque une infinité de choses à dire de cette période de l’histoire.

Une petite vidéo prise par une dashcam que j’ai trouvé pas mal. Elle a été prise quand le météore de Tcheliabinsk est tombé en Russie en 2013.

5 réflexions sur « De l’URSS à la Russie »

  1. Salut mon gars ……quand on écrit à des millions de personnes sur le net, on essaie de bien écrire…. il faut dire « ère » et non « aire »…le premier donne la notion du temps, le deuxième la notion de surface….je suupose que tu a voulu parler de ‘lépoque donc de l’ère…
    cordialement
    Gérard

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *