Barcelona

Barcelone, au mois de juillet, est une véritable fournaise. Ainsi, le meilleur moyen de profiter pleinement de la ville est de s’adapter au rythme local : se lever tôt pour apprécier une longue et fraîche matinée, déjeuner aux environs de 14h avant une longue sieste. La journée reprend en fin d’après-midi, lorsque la chaleur redevient supportable et la journée se finit tard dans la nuit.

IMG_5905

La ville ne dort jamais, à n’importe quelle heure de la nuit, la ville reste animée. Les bars à tapas ferment à pas d’heure, et si jamais c’est trop tôt pour vous les boites de nuit de Barcelonetta vous accueillent jusqu’à l’aube. Il y en a pour tous les goûts, mais les consommations à l’intérieur restent relativement chères. Pour ce qui des restaurants, en s’éloignant des lieux touristiques et en se baladant dans les étroites rues pavées barcelonaises, vous pouvez dénicher de petits restaurants familiaux à l’ambiance bonne enfant, où vous régalerez vos papilles avec des produits du terroir et maisons, le tout à un prix imbattable.

La Calle

Flâner dans la rue le soir est aussi plaisant ; au mois de juillet, des concerts ont lieu, éparpillés partout dans les petites rues pavées Barcelonaise. Et lorsque une petite soif vous vient, il y a forcément une épicerie à deux pas où se procurer de la San-Miguel, bière locale à un tarif défiant toute concurrence ! Si jamais ces dernières sont fermées, attendez quelques instants avant qu’un Paki (immigré pakistanais) arrive avec des bières bien fraîches. Vous pouvez ensuite aller bavarder devant MACBA, le musée d’art contemporain, un lieu plein de vie. Vous y trouverez des skateurs jusqu’à tard dans la nuit et une population hétéroclite dans une ambiance des plus agréables.

PICT0085

Le lendemain d’une bonne soirée, lorsque le réveil est tardif, rien ne vaut la plage de Barcelonetta pour se reposer dans une chaude après-midi d’été. L’eau est limpide et chaude, les Pakis sont toujours là pour vous proposer des bières fraîches et les Barcelonaises sont toutes magnifiques, bronzées.

Barceloneta

Bien sûr, il ne faut pas oublier de visiter les merveilles locales ! Santa Maria Del Mar, en plein centre ville, est d’une beauté stupéfiante, surtout lorsqu’on sait que les pierres étaient apportées à dos d’hommes du port. Le peuple Barcelonais à mis toute sa foi dans cet ouvrage, c’est réellement la cathédrale du peuple. Ensuite, il y bien sûr les œuvres de Gaudi : le Park Guell, plein de couleurs, de douces courbes, vous rappellera l’enfant que vous étiez ; sans oublier la vue imprenable qu’il donne sur Barcelone. Puis un peu plus bas, la Sagrada Familia, cette cathédrale des plus modernes est, hélas, toujours en construction, mais un flanc vous donne une idée de sa grâce ; elle allie le modernisme à la nature dans une perfection que seul Gaudi a su atteindre.

Santa Maria

Ne passez pas trop de temps à Barcelone car vous risquez de vous y attacher et de ne plus vouloir en partir. Son rythme de vie doux et si gai est des plus prenants.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *