Tutoriel: Comment j’ai réalisé une photo d’un orage

Comme vous avez pu le voir dans l’article sur ma semaine de vacances en Dordogne, j’ai enfin pu m’exercer à la photographie d’éclairs. J’ai eu beaucoup de chance car j’ai pu cadrer avec une jolie petite maison en premier plan.

Les photos finales retenues:

orage couleur final
En couleur
Orage photographié en Dordogne
En noir et blanc

Comme je l’avais expliqué dans ce tutoriel, pour prendre en photo des éclairs, il faut se munir d’un reflex, un intervalomètre et un trépied. Sur mon reflex Canon, j’ai utilisé l’intervalomètre fourni avec MagicLantern.

Pour commencer, j’ai fait quelques tests afin d’évaluer la puissance des éclairs sur les photos. J’ai finalement retenu comme réglage pour cet orage: 100 iso, f:6.3, 6s, 18 mm.

J’ai fini par récupérer 250 photos parmi lesquelles 8 photos contenaient des éclairs dont 2 réussis. J’ai fini par sélectionner 3 photos que j’ai fusionnées avec Photoshop.

Comment j’ai fait ?

Partie I: Fusion avec Photoshop:

Pour commencer, voici les trois photos que j’ai retenues et que je vais fusionner:

Les photos ont été réalisées dans le noir total. Vous pouvez remarquer que sur les deux photos nommées comme « Image claire », nous avons le haut des éclairs qui crame le ciel. L’image étant cramée et en jpg, il m’est impossible de récupérer quoi que ce soit. J’ai donc eu l’idée de prendre une troisième photo qui elle était sombre et qui pouvait donc cacher ces parties cramées avec la superposition des trois photos. J’ajouterais que cette image sombre ajoute un petit éclair à gauche de l’image qui complète bien la photo.

Les photos étant sélectionnées, je les ouvre dans Photoshop. Vous remarquerez que j’utilise une vielle version de Photoshop: la version CS2 (qui est maintenant donnée gratuitement par Adobe).

Pour ouvrir vos photos avec Photoshop: « Fichier » puis « Ouvrir » et sélectionner vos photos avec la touche « Ctrl » de votre clavier.

Une fois les photos chargées dans Photoshop, l’interface doit ressembler à ceci:

Interface de Photoshop une fois les photos chargées.
Interface de Photoshop une fois les photos chargées.

Nous allons dans un premier temps créer un calque sur une des trois photos (une photos prise au hasard).

Pour créer un calque sur la photo choisie, faite « Ctrl + J ».

Une fois le claque créer il apparaît à cet endroit.
Une fois le claque créé il apparaît à cet endroit.

Une fois le calque créé, on va fusionner les autres photos sur ce dernier.

Sélectionnez une autre des photos, faîtes « Ctrl+A » (pour la sélectionner) puis « Ctrl+C » (pour la copier). Allez sur la photo ou vous avez créé le claque et faîtes « Ctrl+V » (pour la coller). Répétez l’opération avec la troisième photo. Notez qu’il n’est pas nécessaire de le faire avec la photo ou le calque a été créé.

Le fait d’avoir collé les deux autres photos a créé des claques comme vous pouvez le voir sur l’image ci-dessous.

Vous pouvez voir les trois calques à droite de la flèche rouge.
Vous pouvez voir les trois calques à droite de la flèche rouge.

Arrivé à cette étape, on va fusionner les calques.

Allez sur un calque, cliquez sur le menu déroulant (voir image) et sélectionnez « Superposition ». Répétez l’opération pour les trois photos.

A la place de "Superposition", vous pouvez opter pour le mode "Incrustation" qui en fonction des photos va donner un meilleur rendu.
A la place de « Superposition », vous pouvez opter pour le mode « Incrustation » qui en fonction des photos va donner un meilleur rendu.

Il ne suffit pas seulement de fusionner les images pour avoir un bon rendu. Utilisez les calques de réglages pour contraster ou corriger la photo.

05

Je conseille d’utiliser la fonction « Courbe » ou « Luminosité/Contraste ». J’ai donné des explications concernant les calques de réglages dans ce tutoriel. Bien que le tutoriel en question parle du traitement noir et blanc, les bases sont les mêmes concernant les calques de réglages.

Une fois que vous avez obtenu une photo qui vous convient, je vous invite à l’exporter en format TIF pour continuer son traitement dans un autre logiciel. Pourquoi du TIF ? et bien le TIF va enregistrer l’image avec tous ses calques et surtout toutes les informations des trois photos fusionnées. On aura donc un meilleur traitement en partant sur du TIF que sur du jpeg.

Partie II: Suite du traitement avec Lightroom et Silver Efex Pro 2:

Une fois la photo enregistrée, ouvrez Lightroom et importez la. Vous pouvez éventuellement la travailler avec les outils Lightroom mis à disposition. Dans mon cas j’ai opté pour une photo noir et blanc car d’une part je trouve que les photos des éclairs sont bien plus souvent en couleurs et d’autre part, je l’ai expliqué, je trouvais que le rendu dramatique était plus puissant en noir et blanc qu’en couleurs.

J’ai donc modifié la photo dans Silver Efex Pro 2.

Faire un clic droit sur l'image puis "modifier dans" suivie de "Silver Efex Pro 2".
Faire un clic droit sur l’image puis « modifier dans » suivi de « Silver Efex Pro 2 ».

Je rappelle que Silver Efex Pro 2 n’est pas présent par défaut dans Lightroom. Il vous faudra le télécharger. Il existe une version d’évaluation gratuite sur le site de l’éditeur.

07

Dans Silver Efex, j’ai utilisé la simulation de film « Kodak T-Max 100 iso »; j’ai baissé le contraste à -49 puis j’ai mis la structure à +100. Par la suite j’ai utilisé la fonction « Bord brûlés » (fonction 2).

08

Une fois l’enregistrement fait, je récupère automatiquement l’image dans Lightroom. Rien ne m’interdit de continuer à utiliser Lightroom. Ce ne fut pas le cas pour moi, j’ai considéré mon image comme finie. En tous et pour tout, je ne saurais pas dire combien de temps j’ai travaillé sur cette photo mais je pense que ça tourne à 2 ou 3 heures.

Orage photographié en Dordogne
L’image finalement obtenue

Une réflexion sur « Tutoriel: Comment j’ai réalisé une photo d’un orage »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *