[Tutoriel] Numériser ses négatifs soi-même sans scanner

Vous avez peut-être comme moi un certain nombre de négatifs qui se cachent au fond d’un tiroir et essayé de les numériser ? Avec un scanner de maison, le rendu n’est pas excellent.
J’ai donc bricolé une caisse pour pouvoir numériser soi-même ses négatifs avec un appareil photo.

Comme vous pouvez le voir, le rendu est correct.

DSCF1534

 

J’ai même réussi à numériser du moyen format

Le matériel nécessaire:

Il vous faut:

  • Un appareil photo macro, l’idéal est un reflex monté d’un objectif macro mais n’en aillant pas j’ai utilisé un compact expert (et le résultat est quand même là)
  • Une boite à chaussure
  • Du scotch
  • Du papier blanc
  • Du papier calque
  • Une lampe de bureau
  • Un cutter
  • Un compas
  • Un pied d’appareil photo

Le montage:

Le montage est plutôt simple:

  • Commencez par recouvrir l’intérieur de la boite de papier blanc. Quand il y aura la source d’éclairage, il va servir à réfléchir la lumière.
  • Tracez un rond avec le compas sur un des cotés de la boite, il doit être assez gros pour pouvoir laisser passer la lampe de bureau (voir photo). Le mien fait environ 10cm de diamètre. Attention car le trou doit se trouver en haut de la boite (voir la photo).
  • Faites un trou assez large pour un négatif et collez le papier calque par dessus.
Pourquoi ne pas diriger la lumière directement du bas vers le haut ?
Le problème qui va se poser est qu’on ne va pas avoir la même quantité de lumière partout sur le négatif. Vous pourrez essayer, c’est flagrant.
Là avec ce système, on va réfléchir la lumière sur le papier blanc et mieux la diffuser.


La numérisation des négatifs:

Pour la numérisation des négatifs, pour commencer il va falloir régler la balance des blancs de l’appareil photo en fonction de la lumière émise. Si vous ne savez pas le faire, vous pouvez suivre ce tutoriel. Je l’ai réglé en mode « lumière d’intérieur » sur mon fuji X10.

Photo du montage finalisé.

Ensuite, pour bien paramétrer l’appareil, plusieurs essais sont nécessaires. Si vous débutez avec votre appareil photo, vous pouvez regarder cet article qui explique comment bien prendre en main son appareil. J’ai pris les photos en mode « priorité à l’ouverture ». Je vous conseille de prendre les photos en RAW car elles vont faciliter le post-traitement.

Il n’y a plus qu’à glisser les négatifs.
Quoi qu’il en soit, comme vous le devinez vous devez poser vos négatifs bien à plat sur l’ouverture et prendre des photos le plus perpendiculairement possible au négatif. Certains appareils affichent un quadrillage sur l’écran, il facilite bien les choses.

Le traitement des négatifs (traitement en noir et blanc):

On va faire un petit post-traitement pour repasser les négatifs en positifs. Beaucoup de logiciels permettent de le faire mais dans mon article je vais utiliser Lightroom. Si vous n’avez pas Lightroom, vous pouvez le télécharger en version d’essai.
Pour commencez, importez vos photos sur Lightroom (« fichier » – « importer des photos et des vidéos »).

Une fois toutes les photos importées, vous allez aller dans l’onglet « développement » puis sélectionner une photo à travailler.
Pour commencer on va passer le négatif en positif. Pour se faire, allez dans le module « courbe de tonalité ». Vérifiez que la courbe est bien sur « linéaire ».

Saisissez avec la souris le point noir (en 1 ci-dessous) et le glisser vers le haut de l’histogramme. Faire l’inverse avec le point blanc (2).
Pour finir, votre courbe doit ressembler à ceci:

Maintenant que votre image est passé du négatif au positif, vous pouvez la retravailler. Dans mon cas j’ai passé l’image en noir et blanc, j’ai redimensionné la photo et j’ai travaillé avec le contraste, les tons clairs, les tons foncées, le noir, le blanc et la clarté.

Une fois votre image finalisée, vous allez cliquer sur « copier » (en bas à gauche de Lightroom).

Un menu va s’ouvrir:

Dans mon cas j’ai pratiquement tout coché pour garder la façon dont j’ai redimensionné l’image en plus du reste des retouches.
Vous allez sélectionner toutes vos autres photos sous forme de négatif et cliquer sur « coller » qui est juste à coté du bouton « copier » de toute à l’heure.
Cette fonction va coller l’ensemble des paramètres sélectionnés qui ont été appliqués à votre photo précédemment retouchée.
On devra réadapter certains paramètres sur certaines photos mais, c’est un gros gain de temps.

Traitement des photos (en couleur):

 


Exemples de photos noir et blanc:
Voici quelques exemples qui témoigne de l’efficacité du montage.
Négatif
Positif.
Zoom à 100% de l’image pour un aperçut de la qualité.

Vous pouvez vous aussi poster vos photos dans les commentaires du site pour nous montrer vos résultats 🙂


9 réflexions sur « [Tutoriel] Numériser ses négatifs soi-même sans scanner »

  1. Pas mal ce tuto, je suis à la recherche de solution de numérisation et je vais tester ça. Je trouve mon scanner à négatif un peu mou du coup si je peux booster le rendu de mes négatifs avec le reflex je vais pas me priver 🙂
    Merci à toi, je te tiens au jus des résultats si ça t’intéresse

    1. Je viens d’essayer de numériser des négatifs argentique (6×9 ) avec un vieil agrandisseur sur lequel j’ai ôté l’objectif, et je prends en photo en macro.. ça marche super bien..
      Sur ton montage le négatif est en contact avec le papier calque :
      cela ne pose t’il pas des problèmes ?
      cordialement,

      1. Bonjour,

        Effectivement, je me suis aperçu quelques jours après avoir écris l’article que quand le négatif est en contacte avec le papier calque: par transparence on peut voir le « grain » du papier calque.
        Le problème est de réussir à avoir le négatif bien a plat alors j’ai utiliser un système avec un petit cadre et des pinces pour le caler à quelques centimètres du papier calque.
        En tout cas ça marche quand même bien, surtout pour les photos noir et blanc

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *